R.M.N.

Cannes 2022, en compétition |

de Cristian Mungiu
avec Marin Grigore, Judith State, Macrina Bârlădeanu, etc.

Après avoir perdu son emploi précaire en Allemagne, Matthias rentre chez lui en Transylvanie. Si les forêts sont peuplées de grands ours, son petit village a la particularité de faire cohabiter différentes communautés historiques, d’origines hongroises, roumaines ou allemandes, et de confessions catholiques ou orthodoxes. Alors que la crise économique fait rage, la décision de la directrice de la boulangerie industrielle locale d’engager des travailleurs sri- lankais met le feu aux poudres… Réalisateur de «4 mois, 3 semaines, 2 jours» (Palme d’or en 2007), «Contes de l’âge d’or», «Au-delà des collines» et «Baccalauréat», Cristian Mungiu n’a de cesse de dessiller notre regard sur l’obscurantisme à la faveur de son éthique irréprochable et de sa maîtrise du rythme et du réalisme. Avec «R.M.N.», intitulé roumain équivalant à l’examen par IRM, le cinéaste livre une allégorie des populismes d’une densité remarquable, qui s’impose comme le miroir d’une Europe totalement déboussolée.

Roumanie / France, 2022, couleur, 2h05, programme n°252

R.M.N.

Genève

Le Nord-Sud, 15:45, 14 ans

La Chaux-de-Fonds

Scala, 10:30, VOST, 14 ans

Lausanne

Pathé Les Galeries, 13:20, 14 ans

Tavannes

Royal, 20:00