Petite Maman

Sélectionné en compétition à Berlin, le dernier film en date de Céline Sciamma a suscité un concert de louanges de la part de la critique, n’hésitant pas à le qualifier de «petite merveille». Et pour cause! La réalisatrice de «Portrait de la jeune fille en feu» est de retour avec un film qui s’impose grâce à sa remarquable sobriété et son économie de moyens, tant par sa facture que sa durée d’à peine une heure et dix minutes!

Avec sa maman Marion, la petite Nelly, huit ans, quitte le home où vient de mourir sa grand-mère en distribuant des adieux aux voisines de chambre. Peu après, elles se rendent toutes les deux à la campagne dans la maison d’enfance de Marion, qu’il faut vider. Chaque matin, après avoir avalé son bol de céréales, Nelly s’échappe dans la forêt, pour retrouver l’endroit où sa maman construisait autrefois ses cabanes en bois…

Se parant de toute la magie de l’enfance, «Petite maman» exprime avec délicatesse le profond désir et la curiosité des enfants pour les histoires de vie de leurs parents. En abordant par petite touches la possibilité d’un travail de deuil et d’une guérison de la «Petite maman» par sa fille, ce film toujours à la lisière du fantastique fait figure de véritable précis de consolation!

de Céline Sciamma
France, 2021, 1h12

PETITE MAMAN

Fribourg

Rex Cinemotion, 16:05, VF, 6/10 ans

Genève

Les Scala, 14:20, 18:50, VF, 6/10 ans

Lausanne

Pathé Galeries, 16:10, 18:00, 20:00, VF, 6/10 ans

Neuchâtel

Apollo, 16:00, VF, 6/10 ans

Oron-la-Ville

Cinéma d'Oron, 20:00, VF, 6/10 ans

Sion

Ciné Sion, 17:30