Peter K. – Seul contre l’Etat

de Laurent Wyss
avec Manfred Liechti, Sibylle Brunner, Stefanie Günter Pizarro, etc.

En présence du réalisateur
Mercredi 8 février
18h, Cinéma Scala, La Chaux-de-Fonds
20h15, Cinéma Apollo, Neuchâtel
Vendredi 10 février
19h30, Cinemont, Delémont

Actuel directeur des programmes de TeleBielingue, la chaine de télévision régionale biennoise, Laurent Wyss mène de concert une carrière de cinéaste. Après «Manche Hunde müssen sterben», où il racontait sur le mode du thriller l’étrange amitié liant un médecin sans histoires à un tueur à gages, il évoque dans «Peter K. – Seul contre l’Etat» un fait divers qui a défrayé la chronique en 2010 à Bienne… Après la mort de sa mère, Peter Hans Kneubühl (joué de façon remarquable par l’acteur bernois Manfred Liechti) est sommé de quitter la maison familiale où il s’est longtemps occupé d’elle. Criant à l’injustice, l’homme âgé de 67 ans refuse l’expulsion. Il sombre alors dans la paranoïa et le complotisme qui transparaissent dans de longues diatribes dactylographiées qu’il signe Peter K. Après un assaut donné par les forces de l’ordre, celui que la police considère comme «un dangereux malfaiteur» parvient à s’enfuir, ridiculisant les autorités. Partant, certain·es ont tôt fait de le ceindre d’une auréole de héros antisystème. Avec un sens du rythme indéniable, Laurent Wyss réussit à reconstituer au plus près du réel un puzzle dramatique qu’il assimile à un engrenage. S’il n’absout de loin pas son protagoniste, le cinéaste pointe les manquements d’une administration singulièrement dépourvue d’humanité.

PETER K. – ALLEINE GEGEN DEN STAAT, Suisse, 2022, couleur, 1h39, programme n°254

PETER K. ALLEINE GEGEN DEN STAAT

Biel/Bienne

Lido, 18:15, VOST, 14 ans

Rex, 21:30