Nos plus belles années

Révélé en 2001 avec «Juste un baiser», comédie sentimentale lumineuse, le réalisateur italien Gabriele Muccino a, les années passant, parfumé ses films d’effluves douces-amères révélatrices de sa lucidité. Fresque au long cours, «Nos plus belles années» fait référence au chef-d’œuvre d’Ettore Scola, «Nous nous sommes tant aimés» (1974), qui retrace trente ans d’histoire italienne à travers le prisme d’une amitié mise à rude épreuve. En narrateur virtuose, Muccino en reprend le principe en suivant des années 1980 à nos jours Giulio, Paolo, Riccardo et Gemma, de l’adolescence pleine d’idéaux aux lendemains qui déchantent… Comme le dit la chanson du générique de fin: «l’âme est en lambeaux, mais il faut s’efforcer à garder le goût de vivre».

Gli Anni più belli
de Gabriele Muccino
Italie, 2020, couleur, 2h13

GLI ANNI PIù BELLI

Genève

Bio, 15:45, 12/14 ans

Moutier

Le Cinoche, 20:00, 12/14 ans

Neuchâtel

Apollo, 17:45