L’Homme qui a vendu sa peau

Venise 2020, Orizzonti, Meilleur acteur |
Oscars 2021, nominé pour l’Oscar du Meilleur film international |

de Kaouther Ben Hania
avec Yahya Mahayni, Dea Liane, Monica Bellucci, etc.

En Syrie, la guerre sépare Sam et Abeer, envoyant le premier au Liban et la seconde à Bruxelles. N’ayant ni argent ni papiers pour se rendre en Europe, le jeune homme désespère de revoir l’amour de sa vie. C’est alors que l’artiste contemporain le plus controversé du moment lui propose de le transformer en œuvre d’art, en lui tatouant un visa Schengen dans le dos… Après «La Belle et la Meute», Kaouther Ben Hania s’inspire librement d’une étonnante histoire vraie, celle du Suisse Tim Steiner, tatoué par l’artiste belge Wim Delvoye et exposé dans les galeries du monde entier. En faisant de cette «œuvre» improbable un réfugié syrien, la réalisatrice tunisienne livre une satire ravageuse, qui fustige aussi bien le cynisme de certains milieux artistiques que l’hypocrisie de la communauté internationale en matière d’immigration.

Tunisie/France/Belgique, 2020, couleur, 1h44, programme n°243

THE MAN WHO SOLD HIS SKIN

Basel

kult.kino atelier, 13:45, 18:20, VOST, 16 ans

Bern

Kino REX, 11:30, 20:15, VOST, 16 ans

Frauenfeld

Cinema Luna, 19:30, 16 ans

Fribourg

Rex Cinemotion, 11:20, 15:35, 21:00, 16 ans

Genève

Bio, 18:20, 16 ans

Les Cinémas du Grütli, 14:30, 21:15, 16 ans

La Chaux-de-Fonds

ABC, 20:45, 16 ans

Lausanne

Pathé Galeries, 13:00, 18:10, 16 ans

Luzern

Bourbaki, 18:00, VOST, 16 ans

Männedorf

Wildenmann, 16:00, VOST, 16 ans

Neuchâtel

Cinema Minimum, 19:00, 16 ans

Wattwil

Passerelle, 16:30, VOST, 16 ans

Winterthur

Kino Cameo, 17:00, VOST, 16 ans

Zürich

Arthouse Piccadilly, 15:40, 20:40, VOST, 16 ans

Riffraff, 14:00, 18:40