Les Nuits de Mashhad

Cannes 2022, Prix d’interprétation féminine
NIFFF 2022, Third Kind |

de Ali Abbasi
avec Zahra Amir Ebrahimi, Mehdi Bajestani, Arash Ashtiani, etc.

Réalisateur iranien réfugié au Danemark, Ali Abbasi s’est fait connaître avec «Gräns» («Frontière»), un film fantastique dont la protagoniste est une douanière à l’odorat surdéveloppé. Tourné en Jordanie, son troisième long-métrage inspiré de faits réels se déroule en 2001 dans la ville sainte iranienne de Mashhad. Un tueur en série y assassine des prostituées avec la bénédiction des autorités sans doute ravies de son action «purificatrice». Jusqu’au jour où Rahimi, une journaliste courageuse, se met en tête de traquer le meurtrier, un bon père de famille qui va même devenir un héros aux yeux d’une certaine opinion… Prix d’interprétation féminine à Cannes, Zahra Amir Ebrahimi prête ses traits à Rahimi de façon inoubliable. Pour mémoire, cette actrice remarquable vit exilée en France depuis qu’elle a été menacée de mort en Iran, après la divulgation d’une vidéo intime.
HOLY SPIDER, Suède / France / Allemagne / Danemark, 2022, couleur, 1h55, programme n°250

LES NUITS DE MASHHAD

Genève

Les Cinémas du Grütli, 16:15, VOST, 16 ans

Les Scala, 16:20, 16 ans

Lausanne

Bellevaux, 18:45, 16 ans

Pathé Les Galeries, 15:50