Le Deuxième Acte

Cannes 2024, film d’ouverture |

de Quentin Dupieux
avec Léa Seydoux, Louis Garrel, Vincent Lindon, etc.

Après avoir accédé au club très fermé des grands cinéastes nonsensiques en 2010 grâce à Robert, pneu tueur en série du film «Rubber», Quentin Dupieux (le fils du garagiste attitré de Coluche) voit aujourd’hui son treizième long-métrage projeté en ouverture de la 77e édition du Festival de Cannes. A entendre le réalisateur de «Réalité», «Au poste!», «Le Daim», «Mandibules» ou «Yannick», sa nouvelle comédie se la joue à quatre… Florence (Léa Seydoux) est folle amoureuse de David (Louis Garrel) et a hâte de le présenter à son père (Vincent Lindon). Las, David n’est guère attiré par Florence et n’a de cesse de la jeter dans les bras de son ami Willy (Raphaël Quenard)… Ainsi que l’induit la bande-annonce, mixte savoureux des «Bronzés font du ski» et de Buñuel période «Le Charme discret de la bourgeoisie», chacun·e tente de tirer la couverture à soi d’un film voué «à être nul» (dixit Léa Seydoux). On en salive déjà!

France, 2024, couleur, 1h16, programme n°266

LE DEUXIèME ACTE

Genève

Le Nord-Sud, 18:20, VF, 16 ans

Les Scala, 20:50, VF, 16 ans

Lausanne

Pathé Les Galeries, 13:10, 17:00