Frère et sœur

Cannes 2022, en compétition |

de Arnaud Desplechin
avec Marion Cotillard, Melvil Poupaud, Patrick Timsit, etc.

Après «Roubaix, une lumière», incursion saisissante dans le polar, et «Tromperie», plongée dans les méandres de l’adultère, Arnaud Desplechin renoue dans «Frère et sœur» avec la veine familiale de son fameux «Conte de Noël», en y conférant une modernité et une dimension mélodramatique audacieuse. C’est l’histoire d’Alice (Marion Cotillard), actrice de théâtre renommée, et de son frère Louis (Melvil Poupaud), écrivain reconnu. A la cinquantaine, tous deux se haïssent profondément. Lorsque que leurs parents se retrouvent entre la vie et la mort, le frère et la sœur doivent se revoir et la violence de leur relation se ranime… Jouant avec des flashbacks qui se répondent et dessinent la généalogie de la fratrie, sans pour autant expliquer concrètement les origines du trouble, Desplechin nous donne à ressentir les différends familiaux en plongeant au cœur des non-dits et jalousies qui rongent la vie à petit feu. Un drame familial virtuose et d’une grande richesse d’interprétation, qui interroge la haine et les moyens d’en sortir.
France, 2022, couleur, 1h48, programme n°249

FRèRE ET SOEUR

Lausanne

Pathé Galeries, 11:30