Close

Cannes 2022, Grand Prix |

de Lukas Dhont
avec Eden Dambrine, Gustav De Waele, Emilie Dequenne, etc.

Jeune réalisateur issu de l’école d’arts de Gand, Lukas Dhont nous a déjà subjugué avec «Girl», l’histoire d’une fille trans, assignée homme à sa naissance, qui voulait devenir danseuse étoile. Présenté à Cannes en 2018, le film y avait remporté la Caméra d’or, le Prix d’interprétation Un Certain Regard et la Queer Palm. Dans «Close», son deuxième long-métrage couronné du Grand Prix, le cinéaste belge aborde avec sensibilité et de manière inédite les thèmes de la sexualité et du genre à l’aube de l’adolescence… Léo et Rémi ont 13 ans et entretiennent une amitié complice. Tandis qu’ils entrent au collège, le regard des autres commence à peser et ils s’éloignent peu à peu l’un de l’autre. Grâce à une mise en scène accordant la primauté aux corps et aux mouvements, ainsi qu’à des jeunes acteurs impressionnants de naturel, le film nous incite à dénouer les non-dits et nous donne à ressentir tout le poids d’une société normative. Un chef- d’œuvre!

Belgique / France / Pays-Bas, 2022, couleur, 1h45, programme n°252

CLOSE

Basel

kult.kino camera, 20:30