Annette

Cannes 2021, Prix de la mise en scène, film d’ouverture |

de Leos Carax
avec Marion Cotillard, Adam Driver, Simon Helberg, etc.

Après presque dix ans d’absence et sans doute bien des projets avortés, Leos Carax, cinéaste à la fois rare et mystérieux, nous revient avec un nouveau film que l’on dirait comme arraché au cinéma le plus pur, obtenant cet effet de sidération qui est la marque du grand art. Le sixième long-métrage du réalisateur de «Boys Meets Girls» (1984), «Mauvais Sang» (1986), «Les Amants du Pont-Neuf» (1991), «Pola X» (1999) et «Holy Motors» (2012) porte à l’écran un opéra-pop-rock écrit et composé par le duo The Sparks, qui ont toujours entretenu avec le septième art un rapport privilégié, comme en témoignent leur pièce chantée sur Bergman et un projet de film en collaboration avec le regretté Jacques Tati… Comédien de stand-up cynique, Henry (Adam Driver) forme avec Ann (Marion Cotillard), une cantatrice de renommée internationale, un couple apparemment épanoui et glamour… Toujours aussi inventif, Carax nous renvoie à notre époque en brassant avec une virtuosité prodigieuse des thèmes d’une actualité brûlante, comme la masculinité toxique ou l’instrumentalisation des enfants, que le cinéaste concrétise à l’écran de façon saisissante.

France / Allemagne / Belgique, 2021, couleur, 2h19, programme n°241

ANNETTE

Fribourg

Rex Cinemotion, 20:20, 16 ans

Genève

Bio, 20:30, 16 ans

Ciné 17, 18:30, 16 ans

Le City, 18:00, 16 ans

Les Scala, 15:55, 20:50, 16 ans

Vevey

Rex, 17:30