Yves

Avec «Gaz de France», Benoît Forgeard se livrait à un conte satyrique sur le pouvoir politique au sein de la République. Dans «Yves», sa nouvelle comédie barrée à nouveau présentée à Cannes et au NIFFF, le cinéaste nous raconte l’histoire d’un rappeur et son frigo…
Malgré les conseils de son pote Dimitri (Philippe Katerine), Jérem (William Lebghil) glande et bouffe des bananes écrasées au lieu de composer du rap. Un jour, So (Doria Tillier), statisticienne pour une grande compagnie, l’invite à participer à un test de consommateur. Jérem reçoit alors gratuitement Yves, le nouveau frigo high-tech doué de parole et d’intelligence!
Sur le mode de la comédie romantique cocasse, «Yves» décrit avec une verve comique fleurie les rapports entre l’humain et la machine, tels qu’on les méconnaît aujourd’hui ou qu’on les connaîtra demain.
Grâce à ses gags tantôt fins tantôt vulgaires, le film pousse le délire à son paroxysme pour exprimer le fantasme et l’angoisse de l’intelligence artificielle «au service» de l’humanité, tout en pointant du doigt la pseudo-création liée au mainstream. Malin!

de Benoit Forgeard
France, 2019, 1h47

YVES

Fribourg

Rex Cinemotion, 11:20, 18:00, VF, 16 ans

Genève

Les Cinémas du Grütli, 15:00, 19:15, VF, 16 ans

Lausanne

Pathé Galeries, 10:50, VF, 16 ans

Zinéma, 20:00