Yalom – La Thérapie du bonheur

En présence de la réalisatrice | Locarno 2014, Première mondiale
São Paulo 2014, International Perspective
de Sabine Gisiger

yalom_WEB

Après le très affûté, «Guru – Bhagwan, His Secretary & His Bodyguard» (2010), qui croquait le portrait du «sexe gourou» Bhagwan Shree Rajneesh, et «La Voce in bellezza» (2011), où résonnaient avec poésie les voix des jeunes ténors de l’Opéra de Zurich, la documentariste suisse Sabine Gisiger a choisi de répertorier les ingrédients indispensables au bonheur grâce à la participation de l’éminent psychiatre et écrivain Irvin Yalom.

Docteur en médecine, auteur à succès, professeur à l’Université de Stanford, animateur de thérapies de groupes, ce fils d’un couple de juifs d’origine russe immigrés aux Etats-Unis pose d’emblée la question triviale d’une vie sans regrets et remplie d’amour. Par le biais d’interviews captivantes, mêlées à des images allégoriques ou des documents d’archives tirés de l’enfance bouleversante du psychothérapeute, Sabine Gisiger dessine son parcours existentiel et la construction de sa psyché.

De cette exploration intime, à laquelle participent l’épouse et les enfants de Yalom, la réalisatrice tire un effet cathartique qui confronte le spectateur à ses propres émotions et pensées conflictuelles. Révélant ainsi les thèses cardinales du spécialiste sur le bonheur, le film nous incite à nous remettre en question, comme l’illustre la pensée lumineuse de simplicité du psychiatre: «Quand nous avons des problèmes, ceux-ci sont souvent liés à des parts de nous-mêmes que nous ignorons.»

YALOM’S CURE, Suisse, 2014, couleur, 1h17, programme n°194