Yalda

Berlin 2020, section Génération |
Sundance 2020, Grand Prix du Jury |

de Massoud Bakhshi
avec Sadaf Asgari, Behnaz Jafari, Babak Karimi, etc.

En présence du réalisateur
Jeudi 15 octobre
18h, Cinéma Scala, La Chaux-de-Fonds
20h30, Cinéma Rex, Neuchâtel

Après «Une Famille respectable» en 2012, qui lui a valu des menaces de mort dans son pays, le cinéaste iranien Massoud Bakhshi récidive avec «Yalda, la nuit du pardon», un deuxième long-métrage primé à Sundance. En Iran, de nos jours. Maryam, vingt-deux ans, tue accidentellement son mari Nasser, soixante-cinq ans. Elle est condamnée à mort. La seule personne qui peut la sauver est Mona, la fille de Nasser. Pour cela, il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs et spectatrices, lors d’une émission de téléréalité. En Iran, cette émission existe bel et bien et a inspiré cette fiction qui introduit un suspense moralement insoutenable, entre kitsch et audimat.

Iran / France / Allemagne / Suisse / Luxembourg, 2020, couleur, 1h26, programme n°239

YALDA, LA NUIT DU PARDON

Delémont

Cinemont, 17:45, VOST, 12/16 ans

Fribourg

Rex Cinemotion, 21:00, 12/16 ans

Genève

Les Cinémas du Grütli, 20:45, 12/16 ans

La Chaux-de-Fonds

Scala, 17:30, VOST, 12/16 ans

Lausanne

Pathé Galeries, 10:40, 14:40, 18:40, 20:40, 12/16 ans

Neuchâtel

Rex, 18:15, VOST, 12/16 ans

Tavannes

Royal, 20:00