Wadjda

ARABIE SAOUDITE |
Dubai 2012, Meilleur film et Meilleure actrice |
de Haifaa Al Mansour

    à voir à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds, dimanche matin uniquement |

      wadjda2_WEB

        Premier film entièrement tourné en Arabie saoudite, où le cinéma n’a pas bonne presse, qui plus est par une jeune cinéaste, «Wadjda» raconte les tribulations d’une fillette espiègle, rejeton rebelle d’une famille conservatrice aisée. Baskets aux pieds, fan de rock, Wadjda aperçoit un jour une sublime bicyclette verte qui semble littéralement voler dans les airs. Elle n’a dès lors plus qu’une idée en tête: acquérir ce vélo pour faire la course avec son ami Abdallah. Las, cette pratique lui est interdite, tout comme à sa mère celle de conduire une voiture. Obstinée, la petite s’efforce clandestinement de réunir les fonds nécessaires à cet achat. C’est ainsi qu’elle s’inscrit à un concours de récitation coranique organisé par la très sévère directrice de son école, et doté d’un prix de mille riyals… Avec une simplicité souveraine, doublée d’une belle efficacité, la réalisatrice Haifaa Al-Mansour conduit ce récit initiatique jusqu’à son terme, ce qui n’est pas rien dans un pays qui interdit aux femmes de rire aux éclats. Une merveille d’insolence à découvrir en famille!
        Arabie saoudite, 2012, couleur, 1h37,
        programme n°182