Una noche

TriBeCa 2012, Meilleur réalisateur de fiction et Meilleure photographie |
Deauville 2012, Prix du Jury
de Lucy Mulloy
avec Dariel Arrechaga, Anailín de la Rúa de la Torre, Javier Núñez Florián, etc.


Cuba, à quelque 150 kilomètres de la Floride… A la fois si proche et si loin, surtout la nuit, quand on ne sait pas nager et qu’on s’embarque sur un minuscule radeau de fortune, entouré de requins! Jeune écorché vif, Raul s’occupe de sa mère souffrante. Un jour, il est accusé d’agression sur un touriste et doit fuir l’île. Sensible à l’injustice, son ami Elio est prêt à l’aider, d’autant plus que sa sœur jumelle Lila veut aussi faire partie de l’expédition… Premier long-métrage de fiction de la réalisatrice britannique Lucy Mulloy, fruit d’une coproduction étonnante entre les Etats-Unis et de Cuba, «Una Noche» est porté par des jeunes acteurs non-professionnels qui jouent les rôles de leur vie. Pour preuve, la réalité a même dépassé la fiction, puisque ces derniers ont demandé l’asile politique à leur arrivée à Miami, en se rendant au Festival TriBeCa. Par le biais d’un réalisme presque documentaire, le film plonge de façon intime dans les méandres de la société cubaine. Au-delà de la misère, de la prostitution, des trafics et de la corruption, «Una Noche» montre aussi la débrouillardise et la solidarité face aux privations et aux violences policières, tout en portant un regard remarquable d’acuité sur un pays asservi au tourisme. Dans une ville de La Havane criante de vérité, Lucy Mulloy fait sourdre l’énergie d’une jeunesse sans perspective mais désespérément décidée à agir, captant à merveille la complexité d’un pays déchiré, dont les dirigeants persistent à ressasser le trop beau conte révolutionnaire!
Cuba / Etats-Unis / Grande-Bretagne, 2012, couleur, 1h30, programme n°179