U-Carmen eKhayelitsha

| Afrique du Sud |
Berlin 05, Ours d’Or
de Mark Dornford-May


Ours d’Or à Berlin en 2005, «U–Carmen eKhayelitsha» est le premier film africain à avoir été primé dans un grand festival international. Parlé et chanté en langue xhosa, l’une des onze langues pratiquées en Afrique du Sud, ce spectacle authentique transpose de façon audacieuse le fameux opéra de Bizet à Khayelitsha, une township sud-africaine. Ce premier long-métrage signé par un directeur de théâtre très réputé nous entraîne très loin de la Séville où le compositeur français avait situé l’action de sa «Carmen».

Jeune femme au caractère évidemment bien trempé, l’héroïne homonyme du film de Dornford-May trime dans une fabrique de cigarettes qui n’a rien de folklorique… Non sans culot, le cinéaste applique telle quelle la romance d’origine dans un contexte socio-économique autrement différent. Au mot et à la note près, l’ouvrage de Bizet est respecté dans son intégralité… Le décalage qui en résulte confère à son entreprise une dimension subversive peu commune.
U-CARMEN EKHAYELITSHA, 2004, Afrique du sud, couleur, 2h06, programme n°134