Taxi Driver

de Martin Scorsese |
avec Robert De Niro, Jodie Foster, Diahnne Abbott, Harvey Keitel, Peter Boyle, etc.

taxi-driver_WEB
Palme d’or à Cannes en 1976, Taxi Driver a rendu Scorsese célèbre dans le monde entier; la critique a loué à l’é¬poque le brillant hommage au «film noir» de son enfance, dont il emprunte l’atmosphère visuelle, le système de narration en voix off, et les personnages ambigus… Ecrit par le protestant Paul Schrader pour le catholique Scorsese, Taxi Driver s’affirme aussi comme la première apparition d’un thème récurrent chez le cinéaste: la Passion (du Christ). Ancien «Marine» revenu du Viêt-Nam, Travis Bickle (Robert de Niro) se fait embaucher comme chauffeur de taxi à New-York. De sa voiture, il observe le monde, et s’enfonce peu à peu dans la vie nocturne dont il découvre tous les travers: la drogue, le sexe, la corruption, la pornographie et la mort… Lentement, Travis définit alors sa «voie» sacrée dans un monde filmé comme un enfer, où l’homme «seul et abandonné de Dieu» doit errer à la recherche de son salut. Il choisit sa première mission: sauver un ange déchu (Jodie Foster en prostituée adolescente) de son horrible maquereau (Harvey Keitel)… Se considérant un «élu» destiné à accomplir la purification de ce monde où le Bien et le Mal se confondent, à la fois bras armé de la vengeance divine et martyr marqué par les stigmates de la Guerre, Travis va ainsi devenir (très ironiquement) un hérault du nouvel ordre moral.
Etats-Unis, 1975, couleur, 1h55; programme n°44