Sur la planche

| MAROC |
Cannes 2011, Quinzaine des réalisateurs | Marrakech 2011, Coup de Cœur
de Leïla Kilani



Symptomatique du boum cinématographique marocain comme de la soif de liberté et de l’action politique des jeunes dans le monde arabe, le premier long-métrage de la réalisatrice Leïla Kilani suit les virées dans Tanger de deux jeunes filles, Badia et Imane. A peine sorties de l’usine où elles se tuent à éplucher des crevettes, les voici qui se livrent à des combines et des cambriolages nocturnes… pour se rembourser, comme elles disent. Marqué par un réalisme troublant et une vitalité impétueuse, «Sur la planche» oscille entre le polar et la chronique sociale pour mieux embrasser la force et la rage de ses héroïnes, puis en exprimer les contradictions. Faisant ainsi le portrait d’une société en pleine mutation, la cinéaste parvient à en capter les failles et les cris de révolte. Un film électrisant, d’une rare intensité politique, à ne manquer sous aucun prétexte!
France / Maroc / Allemagne, 2010, couleur, 1h46, programme n°174