Sibyl

Cannes 2019, Compétition officielle

de Justine Triet
avec Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos, Gaspard Ulliel, etc.

Justine Triet s’est fait connaître en 2013 avec «La bataille de Solférino», l’histoire irrésistible d’une journaliste de télé qui couvre l’élection présidentielle de François Hollande, tout en gérant ses gamines déchaînées et une baby-sitter flegmatique. Après le succès de cette comédie où elle donnait libre cours à son goût pour «l’explosion de l’intimité dans la sphère publique», la réalisatrice française a récidivé avec «Victoria» (2016), portrait sensible et décalé d’une avocate dépressive présenté en ouverture de la Semaine de la critique à Cannes et interprété par Virginie Efira.

Accédant à la prestigieuse Compétition officielle, Justine Triet dirige derechef cette comédienne au charme magnétique dans un troisième long-métrage électrisant où elle lui confie le rôle de Sybil, une écrivaine reconvertie en psychologue, qui reçoit en consultation Margot, une actrice désespérée, jouée par Adèle Exarchopoulos («La Vie d’Adèle»). Enceinte de son partenaire de jeu, qui est en couple avec la réalisatrice du film qu’ils sont en train de tourner sur l’île de Stromboli, la jeune femme réveille la créativité de Sibyl en lui inspirant un nouveau sujet de roman, tout en la ramenant brutalement à ses propres souvenirs… Oscillant entre comédie amère et thriller vampirique anxiogène, un jeu de miroirs vertigineux où se mirent deux remarquables interprètes!

France, 2019, couleur, 1h40, programme n°229

SIBYL

Genève

Cinélux, 19:00