Ondine

Berlin 2020, Ours d’argent de la meilleure actrice, Grand Prix de la Critique |

de Christian Petzold
avec Paula Beer, Franz Rogowski, Maryam Zaree, etc.

Fort de son sens de la métaphore, le réalisateur allemand Christian Petzold a ranimé l’histoire récente de son pays dans «Barbara», «Phoenix» et «Transit». Avec «Ondine», il plonge dans les eaux troubles de Berlin… Experte en urbanisme, Ondine donne dans un musée des conférences sur l’architecture et le développement de l’Est et l’Ouest de la ville. Un jour, l’homme qu’elle aime la trahit. Selon une vieille légende, Ondine doit le tuer mais elle s’y refuse et rencontre Christoph, plongeur-scaphandrier dans les grands lacs… A la faveur d’une mise en scène d’une grande sobriété, Petzold s’empare ainsi des ondines, sortes de fées d’eau douce de la mythologie germanique qui ont inspiré la littérature depuis les frères Grimm jusqu’au Suisse Peter von Matt et son «Liebesverrat» paru en 1989. Et le cinéaste d’en livrer une puissante interprétation romantique, où Paula Beer irradie littéralement l’écran, incarnant toute la beauté de l’amour sans condition.

UNDINE, Allemagne / France, 2020, couleur, 1h30, programme n°238

UNDINE

Basel

kult.kino camera, 18:30, VOST, 12/16 ans

Meiringen

Meiringen, 20:00, 12/16 ans

St. Gallen

Kinok, 18:45, 12/16 ans

Zürich

Arthouse Piccadilly, 11:00, 20:30, VOST, 12/16 ans

Houdini, 18:30