Loulou

Visions du Réel 2019, en compétition

de Nathan Hofstetter

En présence du réalisateur
Mercredi 4 septembre
18h30, Cinéma Apollo, Neuchâtel

Cinéaste neuchâtelois formé à l’ECAL, Nathan Hofstetter remportait en 2012 à Locarno le concours national des Léopards de demain avec le court-métrage «Radio-actif» où il révélait face-caméra, «du dedans», sa différence. Diagnostiqué depuis lors schizophrène paranoïde, Hofstetter complète et surtout approfondit son propos par le biais d’un long-métrage documentaire, où il persiste à se raconter, mais donne aussi la parole à ses proches et compagnons d’infortune psychiatrique, ses «loulous» comme il se plaît à les appeler.

Vulnérable, mais animé par la certitude que le film qu’il est en train de tourner procède d’un processus mystérieux dont lui et ses camarades sortiront peut-être plus forts, il en tire un véritable poème visuel, brut et délié de toute attache avec la norme cinématographique. Dans l’Antiquité, l’on disait des fous qu’ils étaient les explorateurs malchanceux de l’invisible. Ce don de voyance malheureuse leur valait le plus grand respect des gens soi-disant normaux. A sa façon, «Loulou» procède du même mouvement de reconnaissance ou, à tout le moins, d’empathie.

Suisse, 2019, couleur, 1h10, programme n°230