Le Cas Richard Jewell

de Clint Eastwood
avec Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Kathy Bates, etc.

Après le crépusculaire «La Mule», Clint Eastwood en revient aux héros ordinaires de la soi-disant grande Amérique, mais ô combien malmenés… Se basant sur des faits dits réels, le réalisateur de «Million Dollar Baby» retrace le chemin de croix de Richard Jewell, un simple agent de sécurité. Le 27 juillet 1996, alors qu’il patrouille de nuit dans le Centennial Park d’Atlanta où ont lieu les Jeux Olympiques, Jewell découvre une bombe. Celle-ci explose, causant la mort de deux personnes et en blessant des dizaines d’autres. Sans son intervention, ce bilan aurait été autrement lourd. La vigilance de Jewell est célébrée par tous les media. Trois jours plus tard, le FBI l’arrête, le soupçonnant d’avoir lui-même fabriqué et déposé la bombe… A l’instar de John Ford, avec lequel il partage plus d’un point commun, Eastwood n’est jamais si bon que lorsqu’il dénonce l’effet de meute, outre qu’il dirige à merveille Paul Walter Hauser (Jewell) et Kathy Bates excellant en mère protectrice complètement dépassée par les événements.

RICHARD JEWELL, Etats-Unis, 2019, couleur, 2h09, programme n°234

DER FALL RICHARD JEWELL

Winterthur

Kiwi, 20:00