3 jours à Quiberon

Berlin 2018, en compétition
de Emily Atef
avec Marie Bäumer, Birgit Minichmayr, Robert Gwisdek, etc.

Réalisatrice franco-iranienne issue de l’Académie du cinéma de Berlin, Emily Atef s’est fait connaître avec des films au féminin, dont «L’Etranger en moi», un drame touchant sur la dépression post-partum, présenté à Cannes en 2008. «3 jours à Quiberon», son nouveau film, plonge dans la vie cachée d’une icône du cinéma: Romy Schneider. En 1981, sous l’emprise de l’alcool et de calmants, la star est contrainte de partir en cure à Quiberon. Alors qu’une amie d’enfance lui rend visite, elle accepte l’interview de Michael Jürgs, journaliste au magazine allemand Stern, accompagné du photographe Robert Lebeck.

L’actrice de «La Piscine» et «Les Choses de la vie» se livre alors corps et âme sur ses souffrances d’épouse, de mère et d’actrice… Porté par Marie Bäumer, troublante de ressemblance, et tourné dans un noir et blanc élégant, ce biopic s’immisce de manière apaisée dans l’intimité de l’actrice et révèle les raisons secrètes de son mal-être quelques mois avant sa disparition.
3 TAGE IN QUIBERON, Allemagne / Autriche / France, 2018, noir et blanc, 1h56, programme n°221 et n°14 (Delémont)

3 TAGE IN QUIBERON

Versoix

Cinéversoix, 20:30