«Sans Clemente» de Raymond Depardon et Sophie Ristelhueber

Lundi 23 août, 18h
Cinéma Apollo, Neuchâtel
Billetterie sur www.jardinsmusicaux.ch

En contrepoint au spectacle homonyme de Pierre Jodlowski proposé à La Grange aux Concerts et en partenariat avec les Jardins Musicaux, Passion Cinéma présente «San Clemente» (1982) de Raymond Depardon et Sophie Ristelhueber, un voyage bouleversant au cœur de la folie des hommes.

A la fin des années 1970, alors que l’Italie est confrontée au démantèlement progressif de ses hôpitaux psychiatriques, Raymond Depardon photographie plusieurs asiles de la péninsule, dont les derniers instants de celui de San Clemente. C’est dans cet hôpital, sur une petite île dans la lagune de Venise, qu’il réalisera «San Clemente», en neuf jours seulement.

Adepte d’un cinéma documentaire direct, brut et sans commentaire, le futur auteur de «10e chambre, instants d’audience» (2004) et «La Vie moderne» (2008) en tire un film à la fois calme et mouvementé, qui cerne les multiples états de patients pris dans un système en plein délire!