Worlds Apart

de Christopher Papakaliatis
avec J.K. Simmons, Maria Kavoyianni, Andrea Osvárt, etc.


Avec «Worlds Apart», l’acteur de comédies Christopher Papakaliatis nous livre son deuxième long-métrage, un succès retentissant en salles qui a comptabilisé plus de 700’000 entrées en Grèce! Durant la Semaine sainte 2013 à Athènes, trois individus vivent, chacun de leur côté, une expérience amoureuse qui va redonner du sens à leur vie. Tandis que Daphné échappe de justesse à une agression grâce à un réfugié syrien nommé Farris, Giorgos noie son chagrin dans un bar, où il tombe sous le charme nordique de la belle Elise, et Sebastian, un retraité allemand ancien professeur d’histoire, fait l’heureuse rencontre de Maria, une mère au foyer écrasée par les soucis financiers…

Sur un fond brûlant d’actualité, à savoir la crise économique grecque, l’afflux des réfugiés en Europe et les tensions diplomatiques entre l’Allemagne et la Grèce, «Worlds Apart» (littéralement «mondes séparés») suit ces trois histoires d’amour qui dépassent nos frontières culturelles, politiques et générationnelles. Le film fusionne ainsi de façon magistrale les thèmes du licenciement, de la rupture relationnelle, du nationalisme extrémiste et de la pression sociale au sein du berceau de la civilisation occidentale, qui a donné au reste du monde les racines de son langage et la beauté des ses mythes – en particulier celui des amours triomphales du dieu Eros et de la mortelle Psyché. A la faveur d’un final inattendu qui réunit tous les personnages, Christopher Papakaliatis apporte une intensité impressionnante à ses récits croisés, témoignant de l’universalité d’un sentiment amoureux affranchi
de l’âge et des différences culturelles.
ENAS ALLOS KOSMOS, Grèce, 2015, couleur, 1h43, programme n°210