Woman at War

Auteur, acteur, cinéaste et metteur en scène de théâtre, l’Islandais Benedikt Erlingsson est considéré comme un immense conteur dans son pays. Et le bougre le prouve avec «Woman At War», saga écologiste et foisonnante qui, à très juste titre, a été primée à Cannes.

En guerre contre l’industrie locale de l’aluminium qui défigure les Hautes Terres D’Islande, Halla (formidable Halldora Geirharosdottir) se fait saboteuse de haut vol, alors qu’elle est sur le point d’adopter une petite Ukrainienne, après des années de procédure…

A l’instar de son film précédent, «Des chevaux et des hommes», le cinéaste transforme la croisade de son héroïne en une véritable chanson de geste, à la fois engagée, cocasse et poétique, dont le but ultime est de susciter notre réflexion.

Kona fer í stríð
de Benedikt Erlingsson
Islande, 2018, 1h41

WOMAN AT WAR

Basel

kult.kino atelier, 14:10, 18:30, VOST, 0/10 ans

Dübendorf

Orion, 18:00, VOST, 12 ans

Liestal

Sputnik, 20:15, VOST, 10/14 ans

Luzern

Bourbaki, 20:50, VOST, 8/10 ans

Muri AG

Mansarde, 00:00, 00:00, VOST, 0/14 ans

Wattwil

Passerelle, 20:00, VOST

Zürich

Arthouse Uto, 16:05, VOST, 12 ans

Riffraff, 16:00, 18:20