Vice

Oscars 2019, en compétition
Golden Globes 2019, Meilleure comédie et Meilleur acteur dans une comédie

de Adam McKay
avec Christian Bale, Amy Adams, Steve Carell, etc.

Ancien complice de Michael Moore dans l’émission télé «L’Incroyable Vérité», sur la démagogie des hommes d’affaires et autres politiciens, le réalisateur américain Adam McKay s’illustre désormais avec des comédies féroces, dont l’excellent «The Big Short», ou comment une bande d’opportunistes a parié contre l’économie américaine lors du scandale des subprimes. Avec «Vice», le cinéaste récidive en mettant en scène Dick Cheney (Christian Bale), bien entouré par George W. Bush (Sam Rockwell) et Donald Rumsfeld (Steve Carell)…

Fin connaisseur des coulisses de la politique américaine, ancien secrétaire d’Etat à la Défense et ex-chef de cabinet à la Maison Blanche, Dick parvient, sans se faire remarquer, à devenir un vice-président aux pleins pouvoirs grâce à son fidèle ami Bush junior. Devenant ainsi l’homme le plus puissant du pays, il détermine peu à peu un nouvel ordre mondial dont les mécanismes s’avèrent troublants d’actualité. Porté par des acteurs parfaitement vieillis pour incarner les crapules, «Vice» s’impose comme un précis de machiavélisme que le réalisateur raille avec une ironie mordante.

Etats-Unis, 2019, couleur, 2h12, programme n°226

VICE

Zürich

Stüssihof, 20:15