The Wolfman

de Joe Johnston
avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Emily Blunt, Hugo Weaving, etc.



Après la mystérieuse disparition de son frère, Lawrence Talbot, second fils de Sir John Talbot, revient au domaine familial. En bon aristocrate, il est désormais le seul héritier de la fortune paternelle. A la demande de la fiancée de son frère, il mène l’enquête afin de retrouver l’homme qu’elle aime. Talbot découvre alors qu’une créature assoiffée de sang décime le village voisin… Nouveau film de Joe Johnston, le directeur des effets spéciaux des premiers volets de «La Guerre des étoiles», «The Wolfman» est le remake d’un classique de 1941 aux allures de série B. A l’époque, «The Wolf Man» de George Waggner avec Lon Chaney Jr. avait su jouer subtilement avec l’actualité en associant les loups-garous à ceux qui entraient dans Paris… A la faveur des effets spéciaux numériques, le réalisateur des fantastiques «Maman, j’ai rétréci les gosses» (1989) et «Jumanji» (1996) ranime donc un héros légendaire écartelé entre l’amour et la bestialité, dont l’apparence reste néanmoins fidèle à celle que les pionniers du cinéma avaient su lui donner grâce à des trucages aujourd’hui obsolètes, mais non moins efficaces! Bénéficiant d’un casting époustouflant, Benicio Del Toro prêtant superbement ses traits à la bête sous l’autorité de l’inquiétante tronche d’Anthony Hopkins, «The Wolfman» explore à nouveau les facettes de ce personnage fantastique transformiste, franche métaphore des pulsions sexuelles masculines! Ce film de loup-garou à l’ancienne annonce aussi la reprise d’autres monstres fantastiques qui avaient fait la gloire du genre dans les années trente. Verra-t-on ressurgir Dracula de son cercueil et Frankenstein de son laboratoire?
Etats-Unis / Grande-Bretagne, 2010, couleur, 2h, programme n°160