The Square

Cannes 2017, Palme d’or
de Ruben Östlund
avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West, etc.

Révélé à Cannes avec «Play», l’histoire d’un gang d’ados qui font du racket, puis «Snow Therapy», où un homme abandonne femme et enfants face à la menace d’une avalanche, le réalisateur suédois Ruben Östlund creuse à nouveau le thème de l’individualisme forcené dans «The Square», lauréat de la Palme d’or! Conservateur renommé et nombriliste du X-Royal Muséum de Stockholm, Christian monte une nouvelle exposition d’art contemporain en se gonflant de discours pédants en référence à «L’Esthétique relationnelle» de Nicolas Bourriaud. Un jour, le beau Christian se fait subtiliser son téléphone portable, son portefeuille et ses boutons de manchettes par une bande de pickpockets. Localisant son portable dans un ghetto, il se met en tête de le récupérer…

En reprenant dans son film certaines de ses propres installations artistiques, Ruben Östlund se livre à une mise en scène virtuose, qui démontre notre incapacité à aider les autres, surtout quand le réel frappe à la porte de gens qui se donnent bonne conscience à grand renfort d’œuvres d’art soi-disant critiques. Alternant moments de tension, images de laissés-pour-compte et scènes d’humour noir, dont une performance artistique qui révèle toute la lâcheté humaine, «The Square» rappelle la poésie pince-sans-rire de «Toni Erdmann» de Maren Ade et s’impose comme une comédie grinçante et profonde.
Suède / Danemark / Allemagne / France, 2017, couleur, 2h25, programme n°215

THE SQUARE

Basel

kult.kino camera, 20:15, VOST, 14 ans

Genève

Nord-Sud, 20:30, VOST, 14 ans

Lausanne

Capitole, 18:00, VOST, 0/14 ans

Zürich

Arthouse Movie, 17:30, VOST, 12/14 ans

Riffraff, 18:10, 20:20