Silvio et les autres

Syndicat national des journalistes cinématographiques italiens 2018, Ruban d’argent et Prix Guglielmo Biraghi
de Paolo Sorrentino
avec Toni Servillo, Elena Sofia Ricci, Riccardo Scamarcio, etc.

Primé à Cannes en 2008 pour «Il Divo», un biopic au vitriol sur le politicien Giulio Andreotti interprété par Toni Servillo, Paolo Sorrentino n’a pas son pareil pour faire surgir l’émotion à travers des personnages décadents propulsés dans des mises en scène à la fois kitsch et grandioses. Après «La Grande Bellezza», une chronique des mondanités romaines, et «Youth», sur les fantasmes de la vieillesse dans les Alpes grisonnes, le réalisateur napolitain retrouve Servillo pour tirer le portrait de Berlusconi, un nabab à l’égoïsme démesuré qui poursuit une infatigable performance de menteur.

Débutant aux côtés de Sergio (Riccardo Scamarcio), «Silvio et les autres» nous raconte d’abord l’histoire d’un proxénète et dealer qui organise une fête «bunga-bunga» dans une villa de luxe située en face de celle de Berlusconi. Le jeune Sergio espère ainsi attirer l’attention de son éminent voisin, qui apparaît alors tout sourire, visage de cire et cheveux gominés… Avec son style pop, ses images léchées et son goût pour les hits disco, Sorrentino joue habilement avec la caricature et dit toute la complexité d’un homme qui n’a eu de cesse de façonner son image sans révéler sa véritable nature. Et le cinéaste de comparer Berlusconi à un tremblement de terre dévastateur pour toute l’Italie!
LORO, Italie, 2018, couleur, 2h30, programme n°223

LORO

Baden

Sterk, 20:00, VOST, 14 ans

Basel

kult.kino atelier, 14:00, 17:00, 20:00, 0/14 ans

Bern

CineCamera, 14:00, 17:00, 20:00, VOST, 14 ans

Biel/Bienne

Rex, 15:00, 20:00, VOST, 14 ans

Luzern

Bourbaki, 12:40, 20:30, VOST, 12/14 ans

Schaffhausen

Kinepolis, 13:45, 16:45, 19:30, 0/14 ans

St. Gallen

Kinok, 19:30, VOST

Winterthur

Loge, 17:15, 20:00, VOST, 16 ans

Zürich

Arthouse Le Paris, 14:30, 17:30, 20:30, VOST, 16 ans

Riffraff, 15:00, 20:00