Seule la terre

Berlin 2017, Teddy Award
Sundance 2017, Prix de la mise en scène
de Francis Lee
avec Josh O’Connor, Alec Secareanu, Gemma Jones, etc.

Fils d’agriculteurs des montagnes Pennines en Angleterre, le réalisateur britannique Francis Lee s’est fait connaître avec «The Farmer’s Wife», un court-métrage sans dialogues sur une femme dont on veut vendre la ferme, et «The Last Smallholder», un documentaire sur son père, dernier paysan en activité sur une colline du Yorkshire. Primé aux festivals de Sundance et Berlin, «Seule la terre» est son premier long-métrage… Johnny, un jeune paysan homosexuel, travaille du matin au soir dans la ferme de son père diminué suite à une crise cardiaque. Fuyant les injonctions de son paternel et le regard sévère de sa grand-mère, il noie son mal-être au pub en se saoulant et en s’adonnant à des aventures sexuelles sans lendemain.

Lorsqu’un saisonnier roumain vient travailler quelques semaines à la ferme, Johnny est traversé par des émotions qu’il n’avait jamais ressenties… Au-delà du film de coming-out, comme «Le Secret de Brokeback Mountain» de Ang Lee, «Seule la terre» évite les archétypes liés à l’apprentissage de la sexualité pour raconter le cheminement psychologique et sentimental d’un jeune homme aux prises avec des pulsions autodestructrices. Au plus près de ses personnages, le cinéaste atteint une rigueur réaliste fascinante et raconte une cicatrisation miraculeuse, doublée d’une chronique paysanne dans la veine de «Petit paysan» d’Hubert Charuel.
GOD’S OWN COUNTRY, Grande-Bretagne, 2017, couleur, 1h44, programme n°217

GOD'S OWN COUNTRY

Biel/Bienne

Filmpodium Biel/Bienne, 18:00, 20:30, VOST

Muri AG

Mansarde, 00:00, 00:00, VOST, 0/16 ans

Zürich

Arthouse Uto, 20:30