Pupille

Angoulême 2018, film de clôture
FFFH 2018

de Jeanne Herry
avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Elodie Bouchez, etc.

Fille de l’actrice Miou-Miou et du chanteur Julien Clerc, Jeanne Herry est la réalisatrice de «Elle l’adore», un premier long-métrage joliment amoral à l’humour grinçant, où Sandrine Kiberlain fait merveille en esthéticienne mythomane. Avec «Pupille», Herry change diamétralement de registre en décrivant de façon remarquable le processus de l’adoption. La première scène du film voit Alice chavirer d’émotion lorsqu’on lui annonce qu’elle est autorisée à adopter malgré son statut de femme divorcée et non remariée. Partant, par le biais d’un entrelacs narratif mêlant subtilement passé et présent, la cinéaste décrit toute la chaîne humaine, terriblement humaine, qui va rendre Alice mère adoptante.

Au début de cette chaîne, il y a le drame d’une lycéenne qui accouche sous X. A la maternité, une assistante sociale vient recueillir de sa bouche la «biographie» qui permettra à l’enfant devenu majeur de connaître, s’il le souhaite, ses véritables origines. Puis advient ce moment-clef, où il est demandé à la mère qui abandonne de faire ses adieux à son nouveau-né, de vive voix… Animé sans relâche par le souci du réel, ce film impressionnant de sensibilité bénéficie du concours d’actrices et d’acteurs impliqués comme jamais dans leurs rôles, dont Elodie Bouchez, Sandrine Kiberlain et Gilles Lellouche!
France, 2018, couleur, 1h47, programme n°224

PUPILLE

Delémont

Cinemont, 15:15, 18:00, VF, 8 ans

Fribourg

Rex Cinemotion, 20:50, 20:50, VF, 14 ans

Genève

Bio, 15:15, 18:00, VF, 8 ans

Pathé Balexert, 10:15, 15:00, 20:45, VF

La Chaux-de-Fonds

Scala, 15:45, 17:45, 17:45, 20:15, VF, 8 ans

Lausanne

Pathé Galeries, 15:30, 18:00, 20:20, VF

Neuchâtel

Apollo, 15:00, 17:45, VF

Studio, 18:00, 20:30, VF, 8 ans

Vevey

Rex, 20:45