Patti Cake$

Cannes 2017, en compétition |
Palm Springs 2017, Prix du Meilleur réalisateur débutant |
Seattle 2017, Prix du Jury des jeunes |
de Geremy Jasper
avec Danielle Macdonald, Bridget Everett, Mamoudou Athie, etc.

Entre deux services dans un bar miteux du New Jersey, Patricia Dombrowski, alias Patti Cake$, prend soin de sa grand-mère malade et de sa mère, une chanteuse de rock ratée et instable. Fan absolue du rappeur O-Z, elle passe son temps à griffonner des rimes dans un cahier et s’imagine devenir une icône du hip-hop. Un soir, après s’être imposée au cours d’une battle de rap, elle décide de se lancer dans l’aventure musicale qu’elle a tant fantasmée en compagnie de son ami Jheri et de Basterd, un musicien mutique fan de heavy metal…

Réponse féminine au biopic «8 Mile», qui retraçait le parcours du combattant mené par le rappeur Eminem pour faire sa place dans un milieu réservé jusque-là aux afro-américains, «Patti Cake$» a la puissance des récits d’émancipation en dents de scie qui se font avec éclats. Avec ce premier long-métrage influencé par le crépusculaire «The Wrestler» de Darren Aronofsky, lui aussi situé au cœur de l’Amérique white trash, le musicien et cinéaste autodidacte Geremy Jaspers réussit le portrait d’une héroïne flamboyante, à rebours de tout déterminisme social, tout en signant une bande originale magistrale!
Etats-Unis, 2017, couleur, 1h48, programme n°214

PATTI CAKE$

Schaan

TaKino, 18:30