Nos batailles

Cannes 2018, Semaine internationale de la critique | FFFH 2018, Prix Célestine
de Guillaume Senez
avec Romain Duris, Laetitia Dosch, Laure Calamy, etc.

Chef d’une équipe de triage pour une multinationale de commerce en ligne dont on taira le nom, Olivier (remarquable Romain Duris) est trop occupé à combattre les injustices subies par ses collègues pour s’apercevoir du mal-être de sa femme Laura. Lorsque celle-ci quitte le domicile du jour au lendemain sans laisser d’explications ni d’adresse, il doit réaménager son quotidien pour s’occuper de ses deux enfants, tout en continuant à assumer ses responsabilités syndicales…

Après avoir scruté les joies et les déconvenues de parents adolescents dans «Keeper», un premier long-métrage déjà porté par un grand souci du réel, Guillaume Senez apparie avec finesse l’apprentissage d’un rôle de père jusque-là négligé aux violences sournoises du monde du travail. Le film montre en effet avec subtilité à quel point performance, disponibilité et rendement sont devenus les maîtres-mots d’une société qui ne peut financièrement plus se permettre de remettre en question les processus inhumains que lui impose la sphère professionnelle. A travers le personnage d’Olivier, qui met autant d’énergie à maintenir son équipe que sa famille à flot, le film révèle avec justesse une fragilité qui atteint chacun, quel que soit son rang dans la société, en nous rappelant l’essentiel: prendre soin les uns des autres.
France, 2018, couleur, 1h38, programme n°223

NOS BATAILLES

Basel

kult.kino atelier, 16:10, 12 ans

Bern

CineMovie, 12:30, 12 ans

Zürich

Kosmos, 13:45, 21:00