Monsieur

Cannes 2018, Prix de la Semaine Internationale de la Critique

de Rohena Gera
avec Tillotama Shome, Vivek Gomber, Geetanjali Kulkarni, etc.

Scénariste et réalisatrice, la cinéaste indienne Rohena Gera a fait ses premiers pas derrière la caméra avec «What’s Love Got to Do with It?», un documentaire sur les relations amoureuses au sein des classes privilégiées. Elle-même issue d’une famille aisée, elle a grandi entourée de domestiques, sans pour autant saisir les enjeux de cette ségrégation, ce qui l’a poussée à réaliser «Monsieur», un premier long-métrage de fiction qui aborde la séparation des classes sur le ton de la romance…

Partie travailler à Mumbai au service d’un architecte, Ratna rêve de devenir designer de vêtements. Admiratif, son patron tombe sous son charme. Las, dans une société bâtie sur le système des castes, leur amour est impossible… A travers le regard sans complaisance qu’elle pose sur ses personnages, Rohena Gera révèle toute la complexité d’un pays tiraillé entre tradition et modernité, où les femmes en particulier vivent sous le couperet du patriarcat. Sous la forme du mélodrame, «Monsieur» apporte alors une lueur d’espoir, celle de l’élévation sociale d’une jeune femme qui a fait le choix courageux de prendre son destin en main, envers et contre tout.

SIR, Inde / France, 2018, couleur, 1h39, programme n°225