Barbet Schroeder présente «Le Vénérable W.»

Né à Téhéran, de nationalité suisse, Barbet Schroeder a passé son enfance en Iran et en Colombie, avant de devenir l’assistant de Jean-Luc Godard et de fonder avec Eric Rohmer Les Films du Losange, une maison de production à l’origine des films de Jacques Rivette ou Wim Wenders. Passé derrière la caméra en 1969 avec «More», une fiction désacralisant le rêve hippie, Schroeder aligne film détonnant sur film détonnant, ce qui en fait l’un des cinéastes les plus passionnants de l’histoire contemporaine du cinéma.

Filmant aux quatre coins du monde les états pour le moins ambigus de notre soi-disant civilisation, ce cinéaste cosmopolite élabore une œuvre originale et très diversifiée en conciliant deux visions du cinéma: européenne d’un côté et américaine de l’autre. Adepte de sujets forts qui interpellent le spectateur, l’auteur du «Mystère von Bülow» réussit toujours à leur donner un tour surprenant qui met nos certitudes à l’épreuve: la dépendance («Barefly»), le sadomasochisme («Maîtresse»), la violence sociale («La Vierge des tueurs»), l’illusion scientiste («Koko, le gorille qui parle»), la pulsion de mort («JF partagerait appartement» et «Calculs meurtriers»)…

Avec «Le Vénérable W.», Barbet Schroeder clôt une trilogie documentaire à la fois passionnante et terrifiante sur la représentation du mal. L’occasion d’une rencontre avec un très grand du septième art!

«Le Vénérable W.» en présence du réalisateur

Vendredi 24 novembre 2017
20h15, Cinemont, Delémont

Samedi 25 novembre 2017
17h30, Cinéma Scala, La Chaux-de-Fonds
20h15, Cinéma Rex, Neuchâtel