Les Proies

Cannes 2017, Prix de la mise en scène
de Sofia Coppola
avec Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Colin Farrell, etc.

En Virginie, tandis que la guerre de Sécession touche à sa fin, une pensionnaire d’un internat pour jeunes filles découvre dans le sous-bois un soldat nordiste grièvement blessé. La directrice de l’institution outrepasse alors les règles en décidant de l’héberger le temps qu’il se remette sur pied. Seul face à ce groupe de femmes vêtues de blanc immaculé, «l’intrus» devient l’objet de toutes les convoitises… Tiré d’un roman de Thomas P. Cullinan, déjà adapté en 1971 par Don Siegel avec Clint Eastwood, «Les Proies» concentre les questions maîtresses qui traversent l’œuvre de Sofia Coppola: celles de l’ennui, de l’enfermement, des contraintes, de l’éveil physique et du désir contrarié.

A l’inverse du classique de Siegel, dont la réalisatrice se défend de faire le remake, le récit est ici perçu d’un point de vue exclusivement féminin et nous plonge, à l’instar de «Virgin Suicides», au cœur d’un gynécée complexe, où le soldat, semblable à une boîte de pandore, déclenche des rapports de force mêlés à un indéfectible esprit de camaraderie. Tourné en lumière naturelle sur une pellicule 35mm, ce thriller diaphane rappelle toute l’intelligence cinématographique de la famille Coppola, bastion d’indépendance artistique à Hollywood.
THE BEGUILED, Etats-Unis, 2017, couleur, 1h33, programme n°214

THE BEGUILED

Winterthur

Kiwi, 18:00, 20:30, 12/14 ans

Zürich

Arthouse Uto, 16:15