Le vent tourne

Locarno 2018, Award Variety Piazza Grande
de Bettina Oberli
avec Mélanie Thierry, Pierre Deladonchamps, Nuno Lopez, etc.

En présence de la réalisatrice
Mercredi 19 septembre
18h, Cinéma Scala, La Chaux-de-Fonds
20h30, Cinéma Apollo, Neuchâtel

Bettina Oberli aime à varier les genres, passant avec aisance de la comédie («Les mamies ne font pas dans la dentelle») au thriller horrifique («Tannöd, la ferme du crime»). Avec «Le vent tourne», un cinquième long-métrage de fiction tourné dans le Jura (notamment au Creux-du-Van), elle signe un drame rural chevillé au réel qui narre aussi un récit d’émancipation peu commun… Alex (Pierre Deladonchamps) et Pauline (Mélanie Thierry) habitent dans une ferme isolée en tentant de vivre en accord avec leurs principes écologiques.

Leur apparente harmonie va être bouleversée par l’arrivée d’une jeune Ukrainienne de Tchernobyl venue se refaire une santé à la campagne, et celle d’un ingénieur désabusé chargé d’installer une éolienne pour matérialiser l’idéal d’autosuffisance d’Alex. D’emblée, Pauline conçoit un désir, violent et autodestructeur, pour l’ingénieur… Loin de toute romance, «Le vent tourne» présente l’un des personnages féminins parmi les plus fascinants que nous ait donné le cinéma suisse, d’une complexité vertigineuse!
Suisse, 2018, couleur, 1h37, programme n°222