«Le Mécano de la Générale» aux Jardins Musicaux

Après la réussite exceptionnelle du ciné-concert «Steamboat Bill Jr.» l’an dernier, l’inégalable Buster Keaton est à nouveau à l’affiche des Jardins Musicaux. Cette fois, le compositeur Martin Pring a jeté son dévolu sur «Le Mécano de la Générale», considéré comme le chef-d’œuvre de «l’Homme qui ne riait jamais», l’un des plus beaux films jamais réalisé, dixit Orson Welles!

En 1926, Keaton est à l’apogée de sa carrière. S’emparant d’un livre vantant un incroyable exploit guerrier, il en fait, gags à l’appui, une dénonciation à nulle autre pareille de l’absurdité de la guerre, ici celle de Sécession. Prenant les traits impassibles, comme il se doit, du mécanicien d’une locomotive dérobée par l’ennemi, il s’échine à récupérer sa machine, accomplissant le plus formidable aller-retour ferroviaire de notre ère cinématographique!

Sur «Steamboat Bill Jr.», l’émérite Pring avait réussi la gageure d’un accompagnement échappant constamment à l’écueil tautologique qui menace toute «remise en musique» d’un film muet. Nul doute qu’il se révèle encore plus inspiré par le rythme incomparable de la Générale.

Samedi 24 août, 17h30
Dimanche 1er septembre, 17h
Grange aux concerts, Cernier

Mercredi 28 août, 16h et 20h
Cinéma Capitole, Lausanne

Jeudi 29 août, 20h15
Cinéma Rex, Bienne

Infos, billetterie et autres séances en Suisse romande:
www.jardinsmusicaux.ch