Halluciné au poil

Agitateur cinématographique déjanté, le ciné-club de l’Université de Neuchâtel Halluciné a concocté un cycle thématique au poil, qui saura réchauffer nos esprits engourdis au sortir de l’hiver…

Avec «Hallu poilu» pour thème, les programmateurs ont réuni une série de films à la pilosité assumée, qu’il s’agisse des visions capillaires avant-gardistes d’un coiffeur pas comme les autres surnommé «Edward aux mains d’argent»; du combat solidaire de deux frères Inuits contre le Mal personnifié dans «Atanarjuat, la légende de l’homme rapide»; des échanges formateurs d’un jeune homme et d’une terrifiante créature dans le très beau dessin animé «Le Garçon et la bête»; des bouleversements identitaires d’un jeune Arabe rompu à une série de règles morales dans «Barakah Meets Barakah»; des hymnes baba-cool tonitruants et multicolores de la comédie musicale culte «Hair»; de la perruque invraisemblable d’un papa en mal d’affection filiale dans «Toni Erdmann», Palme du cœur du dernier Festival de Cannes; ou encore des épilations exutoires d’une formidable clique d’actrices libanaises amatrices dans «Caramel».

En marge de ce programme, la 19e édition du célèbre Très Court International Film Festival se déroulera simultanément du 9 au 18 juin 2017 dans 28 villes à travers le monde, tandis qu’à la fin du mois de juin, les toiles open-air organisées par le ciné-club Halluciné au cœur du Jardin botanique de Neuchâtel rafraîchiront vos soirées estivales!

www.halluciné.ch