Green Book

Toronto 2018, Prix du Public

de Peter Farrelly
avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini, etc.

Pour la première fois, Peter Farrelly délaisse son frère Bobby, avec lequel il avait cosigné des comédies trash aussi profondes que jubilatoires, dont «Mary à tout prix» et «L’Amour extra-large». Faisant cavalier seul, il signe avec l’admirable «Green Book» un film certes très éloigné de sa veine sadique-anale, mais dont les accents tragicomiques agissent comme une piqûre de rappel indispensable à l’heure où le racisme opère un peu partout un retour consternant.

Tiré de faits authentiques, ce biopic salutaire voit Don Shirley (Mahershala Ali), pianiste afro-américain de musique classique renommé, engager Tony Lip (Viggo Mortensen), videur de boîte italo-américain, pour le conduire et le protéger au gré d’une tournée dans le Sud profond des Etats-Unis. Le hic, c’est que nous sommes en 1962, une époque où les lois ségrégationnistes sont encore appliquées sous ces latitudes conservatrices. Pour s’en sortir, Tony consulte «The Negro Motorist Green Book», un guide indiquant les lieux qui acceptent les gens de couleurs…

LES ROUTES DU SUD, Etats-Unis, 2018, couleur, 2h10, programme n°225 et n°14 (Delémont)

GREEN BOOK – EINE BESONDERE FREUNDSCHAFT

Delémont

Coop Open Air Cinema, 21:00, VF, 12 ans

Wil

Sunset Film Festival, 21:00