Argentine |
Cannes 09, Un Certain Regard |
de Lucía Puenzo


Dans son premier long-métrage très remarqué intitulé «XXY» (2007), la jeune cinéaste argentine Lucía Puenzo racontait avec une pudeur mystérieuse l’apprentissage sentimental d’un jeune hermaphrodite. Pour son second film, la fille du réalisateur de «L’Histoire officielle» (1985) récidive dans le registre sensuel et les tourments liés à la découverte d’une sexualité différente… Gosse de riche, Lala vit une passion amoureuse avec Guayi, sa domestique, une émigrée paraguayenne provenant d’un milieu très modeste. Dans ses rêves, Lala fantasme une improbable vie commune dans le village natal de Guayi, au bord du lac Ypoa où court la légende d’un enfant-poisson. Las, le meurtre de son père, notable de la grande bourgeoisie argentine, va contrarier sa relation amoureuse, d’autant que tout semble accuser celle dont elle est si éprise… De façon virtuose, la cinéaste joue avec le passé et le présent, optant pour un récit non chronologique qui dégage l’empreinte inaltérable d’un amour «coupable», que l’on doit taire par souci des convenances. En résulte une œuvre charnelle et délicate, interprétée par deux jeunes actrices en état de grâce, bref «du cinéma incarné» qui prouve une fois encore l’exceptionnelle vitalité de la production argentine!
Argentine / Espagne / Paraguay, 2009, couleur, 1h36, programme n°162

 

Tags: