Prix de Soleure 2010 | Visions du Réel 2010, sélection officielle |
de Nicola Bellucci



Atteint d’une maladie génétique, le Glaronais Wolfgang Fasser a perdu la vue à l’âge de vingt-deux ans, tout comme sa sœur et son frère. Contraint de se frayer un chemin dans l’obscurité, il a voué une attention particulière au milieu sonore au point d’en faire un moyen de thérapie à l’intention des enfants gravement handicapés. Partant, depuis 1999, ce malvoyant anime dans un hameau reculé sis en Toscane un atelier d’improvisation musicale fréquenté par des gosses «diminués», souvent issus de familles ouvrières. Qu’ils soient autistes, muets, aveugles ou IMC, Fasser réussit à les faire entrer dans son «jardin des sons» où ils essayent de rétablir un lien avec le monde, de gagner en autonomie et, peut-être, de réduire l’injustice qui leur a été faite. Né en Italie, établi à Bâle, le cinéaste Nicola Bellucci a observé deux ans durant le patient travail mené par cet homme qui semble ne jamais désespérer. En résulte un documentaire d’une sensibilité assez exceptionnelle, tissé de moments de grâce où la musique fait bien plus que d’accompagner ou d’illustrer des images. En immergeant dans une campagne toscane sidérante de beauté son protagoniste qui «entend» littéralement le paysage, le réalisateur parvient aussi à créer un rapport très troublant entre la vision et l’écoute, lequel interroge l’être même du cinéma… Ce n’est donc pas un hasard si «Nel Giardino dei Suoni» a remporté le Prix de Soleure l’année passée, ainsi que de nombreuses récompenses dans des festivals d’importance internationale!
Suisse, 2009, couleur, 1h25, programme n°167

 

Tags: