Eté 93

Après le décès de sa mère, Frida, six ans, est confiée à sa tante et son oncle qui vivent à la campagne, avec leur propre enfant de trois ans. Ne sachant pas encore différencier le provisoire du définitif, la fillette n’a pas encore assimilé ni formulé son malheur. Le temps d’un été, au cœur d’une nature dont elle fait la découverte, Frida va peu à peu s’approprier le mystère de la mort, jusqu’à poser les «grandes questions» qui feront advenir les larmes libératrices.

Toujours à hauteur de sa petite protagoniste, la jeune cinéaste catalane Carla Simón, dont c’est le premier long-métrage, réussit de façon admirable à restituer le temps de l’enfance, se refusant à le considérer à travers le prisme réducteur d’un savoir adulte…

Estiu 1993
de Carla Simon
Espagne, 2017, 1h34

ESTIU 1993

La Chaux-de-Fonds

ABC, 18:15, VOST, 6/14 ans

Lausanne

Zinéma, 20:00