«Clara Haskil» présenté par Prune Jaillet et Marc Pantillon

Née en 1895, Clara Haskil a sept ans lorsqu’elle quitte la Roumanie pour le Conservatoire de Vienne. A dix-neuf ans, elle souffre d’une scoliose déformante. Elle en gardera cette posture courbée, sauf au piano où elle se redressait, comme secourue par la magie de la musique. Pianiste virtuose, elle trouve refuge à Vevey durant la Deuxième Guerre mondiale, avant de décéder tragiquement en 1960…

Comment certains interprètes, dont l’art est par essence éphémère, laissent en nous une émotion impérissable? C’est ce mystère qu’élucide «Clara Haskil – La Mystère de l’interprète», le documentaire humble et pénétrant de Pascal Cling, Prune Jaillet et Pierre-Olivier François, qui ne présentent ni entretiens avec la pianiste, ni enregistrements filmés de ses concerts, puisqu’il n’en existe pas, hormis quelques images inédites tournées au Manoir de Ban, chez Charlie Chaplin.

En présence de Prune Jaillet et de Marc Pantillon, pianiste et membre du jury de l’édition 2017 du Concours International de piano Clara Haskil.

Dimanche 22 octobre
11h, Cinéma Apollo, Neuchâtel
16h, Cinéma Scala, La Chaux-de-Fonds