Des films à regarder gratuitement grâce à la Cinémathèque suisse

A l’instar de nombreux acteurs culturels, la Cinémathèque suisse propose gratuitement en ligne des films récemment restaurés, issus de ses collections. Depuis le début du mois d’avril, elle met chaque vendredi à disposition du public un long-métrage de son catalogue, qui peut être visionné durant une semaine à partir de sa mise en ligne. Elle propose aussi de découvrir un court-métrage chaque mercredi.

→ Programme des longs-métrages en VOD ←
→ Courts-métrages restaurés par la Cinémathèque suisse ←

En attendant de pouvoir reprendre ses projections régulières, la Cinémathèque suisse met à disposition du public, durant les mois d’avril et de mai, un long-métrage par semaine tiré de son catalogue. Rendant hommage au cinéaste vaudois décédé le 10 avril dernier, elle propose cette semaine de (re)découvrir «Le Grand Soir» de Francis Reusser, Léopard d’or au Festival de Locarno en 1976, un film que la Cinémathèque suisse a restauré l’an dernier. Suivront trois premiers longs-métrages, «Vergine Giurata» («Vierges sous serment»), de la réalisatrice italienne Laura Bispuri; «Charles mort ou vif» (photo) d’Alain Tanner (1969) qui fut aussi la première production issue du Groupe 5 et le symbole d’un nouveau cinéma suisse émergent; et «Piano Panier» de Patricia Plattner (1989), comédie sentimentale douce-amère racontant l’amitié entre deux jeunes filles…

La Cinémathèque suisse invite également à visionner des courts-métrages restaurés et numérisés par ses soins. L’accès à cette seconde plateforme restera libre au-delà du confinement. Que ce soit des spots publicitaires (Ovomaltine ou Caran d’Ache), des actualités du Ciné-journal suisse ou de la collection Pathé-Revue, des œuvres de commande ou d’animation, ces petits films sont autant de pépites trop méconnues de notre patrimoine cinématographique, à découvrir sans plus attendre!