Barbara

France, 2017, couleur, 1h45
Cannes 2017, Un Certain Regard
de Mathieu Amalric
avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani, Aurore Clément, etc.

Très prisé, le biopic (abréviation du terme anglo-saxon «biographical picture») constitue le plus souvent un embaumement de première classe, qui dépossède sa victime de tout ce qu’elle avait de vivant pour la figer tel un monument aux morts. Quand on a proposé à Mathieu Amalric d’en réaliser un sur Barbara, il s’est sans doute demandé comment échapper à ce piège. Acteur génial, réalisateur passionnant («Le Stade de Wimbledon», «Tournée», «La Chambre bleue»), Amalric l’a évité de façon fascinante en tournant un «antibiopic» et un double hommage, rendu à la fois à la chanteuse de «L’Aigle noir» et à la comédienne Jeanne Balibar.

En confiant à cette dernière le rôle d’une actrice engagée pour jouer Barbara, plutôt que de lui faire directement jouer Barbara, Amalric crée un jeu de miroirs vertigineux qui dit toute l’impossibilité du miracle de la résurrection promis par le biopic. A la différence du cinéaste transi d’admiration auquel il prête ses traits dans le film, le réalisateur déjoue cette entreprise d’imitation en opposant la ressemblance frappante de Balibar et de son modèle à leurs voix qui, elles, diffèrent. En regard de l’aura emplie de mystère dont se nimbait Barbara, on ne pouvait lui rendre plus bel hommage!
France, 2017, couleur, 1h37, programme n°214

BARBARA

Genève

Les Scala, 14:05, VF, 16 ans

Lausanne

Capitole, 20:25